GFV CHAMPAGNE

Pourquoi ai-je intérêt à investir dans un Groupement Foncier Viticole en Champagne ?

Soutenir la viticulture française en achetant des parts dans un groupement foncier vinicole, voilà une idée de placement qui fait son chemin en Champagne comme dans beaucoup d’autres régions viticoles françaises. Loin des placements financiers classiques, cet engagement de financement séduit des associés peu tentés par le risque. L’appellation Champagne inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et la renommée mondiale des vignes en Champagne ciblent des produits d’exception dont les prix se démarquent largement des autres vignobles français.

Fonctionnement Groupements Viticoles Champagne France

TABLE DES MATIÈRES

> Le groupement foncier viticole en Champagne

Un groupement foncier viticole, ou GFV, est une société civile dont l’objet est la propriété collective d’un domaine viticole portant sur les vignes et les propriétés immobilières. Tout investisseur peut ainsi détenir des parts du capital dans un vignoble et participer à son développement. Le GFV donne en location des vignobles de haute qualité à des viticulteurs champenois professionnels. Le choix des vignobles s’effectue en fonction de critères rigoureux telles la situation, la notoriété de l’appellation et les perspectives de développement.

> Comment fonctionne un GFV ?

Le GFV acquiert les terres viticoles et les investisseurs souscrivent des parts lors de la création du groupement ou sur le marché secondaire. Le montant minimum de l’investissement varie selon les appellations et la taille du groupement. Des contrats de fermage sont ensuite conclus aves les viticulteurs champenois choisis pour leur savoir-faire technique et commercial. Ceux-ci versent un loyer annuel.

Une société de gestion ou société spécialisée prend en charge la gestion du patrimoine viticole et établit un rapport de gestion annuel sur l’évolution de l’investissement et le montant du revenu à déclarer. Le fonctionnement d’un GFV est proche de celui d’une SCI. Une assemblée générale annuelle réunit les associés, les gérants et les viticulteurs dans le cadre d’une journée d’échanges. C’est l’occasion de faire le point sur les résultats, d’approuver les comptes et d’envisager les perspectives. Si des décisions importantes sont à prendre en cours d’année, les associés en sont informés par courrier et votent par correspondance.

Les associés perçoivent chaque année des revenus issus du fermage en proportion de leurs parts détenues. La rémunération annuelle s’effectue en bouteilles de vin de la propriété ou en espèces, déduction faite des frais de gestion et impôts. Ils peuvent aussi bénéficier d’une revalorisation des parts du GFV, en corrélation avec l’évolution du prix des vignobles de la région ou du prix du patrimoine foncier du domaine. Ils jouissent en outre du privilège d’acquérir du vin du GFV à « tarif propriétaire » très avantageux. Les investisseurs passionnés d’œnologie ont ainsi l’opportunité de se constituer des caves attrayantes. Le rendement annuel généré est compris entre 0,8% et 1%.

Quel est le meilleur GFV pour investissement Vignes de région Champenoise en France

> Pourquoi la région Champagne en matière d’investissement dans le vin ?

Les GFV en Champagne sont très prisés car ils portent sur des propriétés viticoles toujours situées en zones d’appellation d’origine contrôlées, AOC Champagne, zones peu nombreuses produisant des vins de qualité aux prix souvent élevés.

L’histoire du Champagne

Les GFV en Champagne sont très prisés car ils portent sur des propriétés viticoles toujours situées en zones d’appellation d’origine contrôlées, AOC Champagne, zones peu nombreuses produisant des vins de qualité aux prix souvent élevés. La spécificité du terroir champenois a été reconnue très tôt et la protection de son appellation d’origine fut la première à être acceptée. Depuis l’apparition des premiers vignobles entre le Ier et le IVe siècle, certaines dates ont marqué l’histoire du champagne :

  • 1887, la reconnaissance de la propriété du mot Champagne exclusivement aux vins issus de la Champagne,
  • 1905, la délimitation par le Ministère de l’Agriculture de la « Champagne viticole, » et l’exclusivité du nom de Champagne aux vins récoltés et manutentionnés entièrement dans ce périmètre,
  • 1908, la Marne et L’Aisne constituent la zone d’appellation représentant environ 15 000 hectares,
  • 1927, la loi fixe la délimitation de la Champagne viticole avec la liste des communes habilitées à produire le vin de l’appellation, liste toujours valable actuellement. S’y ajoutent par rapport à 1908, les territoires de l’Aube et d’autres communes oubliées. La superficie totale est de 35 280 hectares.

Les climats et les sols de Champagne

La Champagne se caractérise par des sols et des climats très variés, donnant à chaque vin ses caractéristiques propres. Le climat océanique et le climat continental apportent chacun leurs particularités pour créer un juste équilibre entre pluie et soleil et entre acidité et sucre. Les raisins peuvent souffrir d’une trop grande quantité de pluie qui mettrait en danger la floraison des vignes, ou de la grêle ou des orages. Le sol est composé de craie dont la porosité permet un apport d’eau utile pour les vignes en cas de sécheresse estivale. Ainsi en 2018 et 2019, malgré des étés très secs, la productivité a-t-elle été préservée.

GFV Champagne en ligne placement patrimonial de diversification

> La fiscalité du GFV en Champagne

Les GFV de Champagne sont destinés exclusivement aux investisseurs particuliers. Ceux-ci effectuent des placements plaisir qui permettent une diversification de patrimoine très avantageuse fiscalement. Les revenus des GFV entrent dans la catégorie des revenus fonciers et sont soumis à l’impôt correspondant, selon deux régimes :

  1. le régime microfonciers, régime de droit commun relatif aux revenus fonciers avec un plafond de 15 000 € bruts, est applicable aux revenus provenant de parts de GFV. Il permet un abattement de 30 %.
  2. le régime réel autorise l’investisseur à déduire des revenus du GFV les charges calculées chaque année par la société de gérance.

Dans le cadre de la cession de parts de GFV, les plus-values réalisées sont soumises au régime des plus-values immobilières.

 116 ,  4